D.E.E.J.E Diplôme d’État d’Éducateur de Jeunes Enfants 

1 500 heures de formation théorique et 15 mois de stage sur une durée de 36 mois 

 Cette formation est proposée à plein temps en voie directe, en cours d'emploi ou sur des dispositifs particuliers, sous réserve d'être admis aux épreuves de sélection.

 

                

 

Le métier d'Educateur de Jeunes Enfants

L'Éducateur de Jeunes Enfants est un travailleur social qui exerce sa profession auprès des jeunes enfants (de 0 à 7 ans) dans des établissements d'accueil divers (crèche, halte garderie, ludothèque, relais assistantes maternelles, maison d'enfants, hôpital, lieux passeralles...). Il assure des fonctions variées auprès des enfants, des parents, de l'équipe et des partenaires : fonctions éducative, sociale, d'animation, de prévention et d'encadrement. Il est garant du projet éducatif de la structure dans laquelle il exerce. Sa profession se situe dans le champ du social et du médico-social. Il s'inscrit dans les orientations de l'action sociale et dans des missions de service public.

Fiche métier ONISEP à télécharger

Répertoire National des Certifications Professionnelles - RNCP -

Télécharger la présentation détaillée de la formation d'EJE

[⇑HAUT]

Les secteurs d'interventions

 

Les EJE exercent dans des secteurs d’activité très variés auprès des jeunes enfants âgés de 0 à 7ans : établissements d’accueil du jeune enfant ayant un fonctionnement crèche, halte-garderie, crèche familiale dépendant des collectivités locales, de la fonction publique, du secteur associatif ou entreprise privée.


L’exercice du métier d’EJE peut également être exercé dans des relais assistantes (ts) maternelles (ls), des services pédiatriques, des établissements accueillant des enfants porteurs de handicaps ou en difficulté sociale (foyer maternel, foyer de l’enfance, centre d’action médico-sociale précoce, PMI, établissements spécialisés dans des déficiences). L'EJE trouve également sa place dans les ludothèques, les bibliothèques, les ALAE ou CLAE (formule centre de loisirs), les jardins d’enfants…

L’EJE collabore en tant que travailleur social avec d’autres professionnels, de métiers différents, à l’accompagnement de l’éveil de l’enfant, à sa prise en charge au quotidien, à l’élaboration de projet de vie ou projet institutionnel. Il pratique dans un environnement pluri-professionnel en intégrant des équipes composées d’auxiliaire de puériculture, de puéricultrice, d’éducateur spécialisé, de psychologue, d’assistante sociale, de rééducateurs, de médecin pédiatre….

[⇑HAUT]

Les aptitudes requises

 

C’est un métier qui demande un intérêt réel pour l’enfant mais aussi pour la famille et le travail d’équipe. L’EJE doit en effet être en capacité d’agir aussi bien auprès des enfants, des familles, des partenaires qu’au sein d’une équipe.


Auprès des enfants, le sens de l’observation, du respect, de l’attention, de la patience, une résistance physique, du dynamisme, de l’organisation  et de la créativité sont autant d'aptitudes à mobiliser. A partir des observations quotidiennes de l'équipe, l'EJE exerce également une mission de prévention pour accompagner l’enfant et sa famille dans les difficultés repérées.


Auprès des parents, les réflexions aux pratiques de co-éducation nécessitent  de la part de l’EJE une capacité d’écoute et de respect des singularités.
Au sein de l’équipe, l’EJE s’inscrit dans un travail de collaboration nécessitant des capacités d’attention à l’autre, de concertation, de construction partagée des projets d’action  éducative, de participation à des activités s’inscrivant dans une continuité éducative….

Par rapport aux partenaires, le travail en réseau et l’association des acteurs de terrain sont indispensables.

L'EJE peut exercer son métier dans des situations de travail diversifiées ayant comme point commun, à partir du vécu quotidien des enfants, son positionnement d'intermédiaire tant auprès des familles qu'auprès des équipes ou des partenaires et acteurs locaux.

[⇑HAUT]

La formation

Le contenu

Cette formation de Niveau 3 est proposée à plein temps en voie directe, en cours d'emploi ou sur des dispositifs particuliers, sous réserve d'être admis aux épreuves de sélection.
Durée des études : 3 ans
Elle comporte 1500 heures d'enseignement théorique et 2100 heures de formation pratique.

L'enseignement théorique se décompose en quatre domaines de formation (DF) :

 DF 1 - Accueil et accompagnement du jeune enfant et de sa famille: 400 heures
 DF 2 - Action éducative en direction du jeune enfant: 600 heures
 DF 3 - Communication professionnelle: 250 heures
 DF 4 - Dynamiques institutionnelles, interinstitutionnelles et partenariales : 250 heures

La formation pratique se déroule sous la forme de cinq stages minimum d'une durée totale cumulée de 60 semaines (2100 heures).
Les candidats au Diplôme d'État d'Éducateur de Jeunes Enfants peuvent bénéficier d'allègements de formation théorique et/ou pratique ou de dispenses tels que fixés par l'arrêté du 16 novembre 2005.

[⇑HAUT]

Orientations du projet pédagogique à télécharger

Les conditions d'admission

L'admission en Centre de Formation est organisée conformément aux termes de l'arrêté du 16 novembre 2005 relatif aux modalités de la formation des éducateurs de jeunes enfants.

Conditions d'admission détaillées à télécharger

Décret n° 2005-1375 du 3 novembre 2005 relatif au diplôme d'Etat d'éducateur de jeunes enfants

Arrêté du 16 novembre 2005

Les allégements possibles

Conformément aux articles 8 et 9 de l'arrêté du 16 novembre 2005 relatif au Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants, des allègements de formation son possbles sous certaines conditions.

Conditions d'allègements à télécharger

[⇑HAUT]

Le diplôme

La formation est sanctionnée par le diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants délivré par le ministère de la cohésion sociale. Une épreuve de certification basée sur les résultats du contrôle continu et de l’épreuve en centre d’examen valide chaque domaine de formation. Les 4 Domaines de Formation doivent être validés séparément pour l’obtention du diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants.

 Le diplôme est également accessible par la démarche de validation des acquis de l’expérience (VAE).

[⇑HAUT]

 L'inscription au concours

Les inscriptions pour la rentrée septembre 2018 se feront du 02 octobre au 17 novembre 2017 midi uniquement en ligne http://inscriptions.ifrass.fr
 

Informations sur la  page Concours du site IFRASS

Contact

IFRASS - Pôle Petite Enfance

Muriel BARON SERRA : m.baron-serra@ifrass.fr

Les liens utiles

     Fédération Nationale des Educateurs de Jeunes Enfants 
   DRJSCS - Direction Réionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale

Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Fomation Professionnelle et du Dialogue Social

  UNAFORIS - Union Nationale des Associations de Formation et de Recherche en Intervention Sociale
La création de l’Institut du Service Civique en 2012 est le prolongement de la création du Service Civique en 2010. Le Service Civique est une des réponses apportées par la France à l'envie et au besoin d'engagement des jeunes ; il leur permet de consacrer 6 à 12 mois au service de l'intérêt général, dans un cadre reconnu par la société.
L’Institut du Service Civique est une réponse originale à plusieurs défis :
- valoriser l’engagement citoyen des jeunes et les aider à développer les compétences qu'ils ont démontrées sur le terrain ;
- permettre aux entreprises de diversifier leurs recrutements, sans réduire leurs exigences ;
- ouvrir l’enseignement supérieur à des profils moins classiques.
L'Institut du Service Civique s'adresse à des volontaires ayant un fort potentiel pour exercer des responsabilités ou mener à bien un projet original. Il leur apporte des outils pour révéler leurs talents et leur permet d'accéder à des formations, des emplois, des soutiens pour réaliser ce potentiel.
Il permet aux écoles et aux entreprises d'enrichir leurs équipes et leurs recrutements. Il permet aux jeunes de développer leurs projets avec le meilleur accompagnement possible.
Depuis 2012, les centres de formation au travail social accueillent des jeunes adressés par l’Institut du Service Civique pour une orientation, un positionnement voire une entrée en formation qualifiante.

L’IFRASS en tant que partenaire de l’Institut du Service Civique donne à ses lauréats une équivalence permettant d’accéder directement à la seconde phase d’admission dans les 3 filières de formation ES, EJE, ME.

Cette dérogation est désormais de droit depuis l'arrêté du 27 octobre 2014 modifiant l'arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d'Etat d'éducateur de jeunes enfants qui stipule que "les lauréats de l'institut du service civique sont dispensés de l'épreuve écrite d'admissibilité."

 

 

[⇑HAUT]