Janvier 2018
22 Jan.
ASSISTANT DE SOINS EN GERONTOLOGIE
à IFRASS - Toulouse

ASSISTANT DE SOINS EN GERONTOLOGIE

Cette formation est destinée aux aides-soignants, aux aides médico-psychologiques (ou accompagnants éducatif et social) et aux auxiliaires de vie sociale en situation d'emploi auprès des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Durée : 140 heures réparties sur 4 mois

Lieu : IFRASS Toulouse

Dates :
- du 22 au 26 janvier 2018
- du 12 au 16 février 2018
- du 12 au 16 mars 2018
- du 03 au 06 avril + le 09 avril 2018

Coût de la formation : 1 540 €

Téléchargez le programme

Renseignements et inscriptions :

José Dos Santos
Tél. 05 34 63 89 45
j.dos-santos@ifrass.fr
Diana Castro
Tél. 05 34 63 89 38
d.castro@ifrass.fr

 

Lire la suite
26 Jan.
Conférences "Petite Enfance" ► Pour le développement de la qualité environnementale dans les EAJE
à IFRASS - Toulouse

Téléchargez la bibliographie et les ressources web

Pour le développement de la qualité environnementale
dans les établissements d'accueil de jeunes enfants

Entrée libre sur inscription
Vendredi 26 janvier 2018 de 9h00 à 12h30

Les établissements d'accueil des jeunes enfants veillent à la santé, à la sécurité, au bien-être et au développement des enfants qui leurs sont confiés(1).

Aujourd'hui, la qualité environnementale des lieux d'accueil revêt une importance particulière dans la prévention et la promotion de la santé auprès des jeunes enfants. En effet, l'exposition à certains facteurs environnementaux (l'air, le mobilier et matériel utilisés...) est de plus en plus suspectée dans l'apparition de maladies chroniques et de troubles de la santé (asthme, allergies...).

La place grandissante du développement durable, de la qualité environnementale, de la sécurité sanitaire, de la qualité de l'accueil des tout-petits et des jeunes enfants au sein des politiques publiques incitent les établissements d'accueil à s'engager dans des démarches environnementales innovantes.

De plus en plus de professionnel.le.s adoptent des pratiques respectueuses de la santé environnementale dans des domaines tels que la qualité de l'air intérieur, la construction des bâtiments, l'entretien des locaux, l'hygiène, l'alimentation, la gestion des déchets ou bien la consommation d'énergie.

Si le développement durable constitue bien un enjeu sanitaire et économique, les structures d'accueil représentent également un formidable levier comme relais d'information et de sensibilisation auprès des enfants et de leur famille. Elles peuvent également faire preuve d'exemplarité dans la promotion d'un modèle de société plus citoyenne, plus responsable et plus durable.

Dès lors quelles sont les pratiques respectueuses de la santé environnementale, comment les adopter et mettre en oeuvre les bons gestes pour entrer dans une démarche "éco-llective" durable ?

Cette conférence vous apportera des éléments de réflexions, des piste d'actions pour vos établissements et vous présentera des témoignages de professionnel.le.s engagé.e.s dans la démarche.

(1) Article R2324-17 du Code de la Santé Publique

Information et renseignements
Marie-France TROST
Tél. 05.34.63.89.34
@ : secretariatfc@ifrass.fr 

Lire la suite
Mars 2018
08 Mars
Conférences "Le droit en action sociale" ► Quelles réponses juridiques apporter à la violence au sein du couple ?
à IFRASS - Toulouse

Quelles réponses juridiques apporter à la violence au sein du couple ?

Jeudi 8 mars 2018 de 9h30 à 12h30

Conférence animée par Pierre-Brice LEBRUN

Les acteurs sociaux et médicosociaux ont souvent tendance à n’apporter qu’une réponse psychosociale – basée sur l’écoute, l’accompagnement, le soutien – aux situations de violence conjugale, ou domestique (“conjugale” sous-entend “couple marié”). Ils oublient parfois – ou ils l’ignorent – qu’il existe dans les codes plusieurs outils – bien antérieurs à la loi 2010-769 du 9 juillet 2010, et bien plus efficaces – qui permettent aux victimes de faire valoir leurs droits et de protéger leurs intérêts.

Il arrive – on l’a vu avec la loi 2002-2 sur les droits des usagers – que les acteurs sociaux et médicosociaux se focalisent sur un texte – ou sur les apports d’une réforme – comme si avant son arrivée rien n’existait : ils imaginent que ce “nouveau” texte contient la réponse à toutes leurs questions, alors qu’il n’est qu’un maillon, un anneau ajouté à une guirlande. Ils oublient qu’une loi s’inscrit dans un vaste et cohérent ensemble qui s’appelle “le droit” dont l’approche est systémique : étudier, travailler, appliquer une loi sans connaître le droit et sans l’inscrire dans la globalité du système juridique et judiciaire ne permet pas de réellement la comprendre et de correctement l’appliquer.

Après avoir rappelé que le délit d’abandon du domicile conjugal n’existe pas en droit français (il est donc tout à fait inutile de “faire une main-courante”), cette conférence abordera concrètement les questions probablement cruciales que sont le dépôt de plainte (il peut se faire par courrier), l’élection de domicile, la contribution aux charges du mariage (elle peut s’obtenir en référé sans qu’une procédure de divorce soit engagée) et la suspension de l'exercice de l'autorité parentale, que le juge aux affaires familiales n’hésitera probablement pas à prononcer si une plainte a été déposée ...

Téléchargez le programme et le bulletin d'inscription

Information et renseignements
Marie-France TROST
Tél. 05.34.63.89.34
@ : secretariatfc@ifrass.fr

Lire la suite
 
Les professionnel.le.s de la santé et du social face à l'excision
à IFRASS - Toulouse

A l'occasion de la journée internationale de la femme, l'IFRASS vous propose une conférence

Les professionnel.le.s de la santé et du social face à l'excision

Les mutilations sexuelles féminines (MSF) désignent toutes les interventions sur les organes sexuels externes féminins sans raisons médicales. Elles sont une violation des droits fondamentaux des filles et des femmes ainsi qu'une atteinte à leur intégrité physique. Les deux formes les plus fréquentes sont l'excision (ablation d'une partie du clitoris et des petites lèvres) qui représente environ 80 % des cas, et l'infibulation (fermeture quasi-complète de l'orifice vulvaire avec ou sans excision). Pratiquées en Afrique, mais également dans certaines parties de l'Asie et du Moyen Orient, les MSF ont de graves conséquences, immédiates et à tous les moments de la vie, sur la santé de la fillette ou de la femme mutilée. On estime qu'au moins 125 millions de femmes ont subi une forme de mutilation sexuelle dans le monde. Même si la pratique des MSF recule dans la plupart des pays africains, chaque année, 3 millions de fillettes en sont victimes. En France, l'INED estime que 53 000 femmes adultes seraient excisées.

Les MSF sont punies par la loi française qui interdit l'excision et protège toutes les filles qui vivent en France, quelle que soit leur nationalité et quel que soit le territoire où elle est pratiquée. Les professionnel.le.s de santé et les travailleurs sociaux sont susceptibles d'être confronté.e.s à ce problème. Comment prévenir les risques de MSF ? Quel accompagnement adapté proposer ? Quelles actions possibles pour les mineures en situation de risque de mutilation ? La reconstruction est-elle possible et comment l'accompagner ?

Le docteur Leïla Cousseau, docteur en médecine générale et sexologue, ouvrira cette conférence par une présentation sanitaire des mutilations génitales féminines et de l'excision, de ses conséquences sur la santé et présentera des parcours thérapeutiques de reconstruction possibles. Un regard sera porté sur l'état de la lutte en faveur de l'abandon de la pratique de l'excision en Afrique et particulièrement au Mali. Enfin cette conférence sera l'occasion de faire un rappel à la loi et des sanctions et du rôle et de la responsabilité des professionnel.le.s.

Téléchargez le programme

Inscription en ligne
(validée à récerption de votre règlement - sauf virement)

Cliquez ici pour accéder au bulletin

ou Flashez le QR Code

Information et renseignements
Marie-France TROST
Tél. 05.34.63.89.34
@ : secretariatfc@ifrass.fr

Lire la suite
Avril 2018
11 Avr.
Conférences "Petite Enfance" ► La créativité en crèche, jeux de petits, jeux de grands
à IFRASS - Toulouse

La créativité en crèche, jeux de petits, jeux de grands

Mercredi 11 avril 2018 - 9h00 à 16h30

Animation et fil rouge : Hélène Herry - Présidente de la FNEJE Haute-Garonne - Educatrice de Jeunes Enfants - Artiste peintre

Références et présentation des intervenantes

Christine Schuhl
Educatrice de Jeunes Enfants, montessorienne et diplômée d'études appliquées en Sciences de l'éducation, rédactrice en chef de la revue Les métiers de la petite enfance
Christine Schuhl accompagne de nombreuses équipes sur des temps d'appui pédagogique. Dernier ouvrage : Petite enfance et neurosciences - (Re-construire les pratiques), C. Schuhl et J. Serres (Auteurs), A. Lascaux (Illustrateur), Edition Chronique Sociale, septembre 2015

Marie-Odile Rigaud
Psychologue PMI (64)
Derniers articles parus : in Catalogue exposition Nathalie Lété à la Piscine à Roubaix "Ce que nous disent les contes...", avril 2015 - in Territoires d'Eveil n° 4 - 2015 "Partager un spectacle avec le tout-petit".

Sara Branger
Intervenante en arts plastiques et éveil sensoriel, spécialisée dans la petite enfance
Plasticienne, formatrice pour les professionnel.le.s de la petite enfance au CNFPT, scénographies et installations pour des médiathèques - Blog : http://ethopatelier.canalblog.com/ - https://www.facebook.com/ethopatelier/

Un nouveau protocole d'accord interministériel scelle les liens forts et essentiels qui prédominent entre les pratiques artistiques et culturelles du jeune enfant et son épanouissement dans un environnement favorisant l'échange, la curiosité, la construction et la créativité.
Ce protocole consacre l'éveil culturel et artistique comme un élément essentiel à la construction et au développement du jeune enfant. De même, qu'il identifie cet éveil comme un facteur facilitant les échanges entre professionnel.le.s et parents de différentes cultures.
Si la nécessité de l'éveil artistique et culturel des jeunes enfants fait aujourd'hui consensus, les professionnel.le.s présents dans les structures d'accueil s'interrogent sur les moyens de faire converger culture et action sociale, création d'espaces artistiques créatifs et développement de l'enfant, éveil des sens et travail au quotidien.
Promouvoir la créativité dans les lieux d'accueil du jeune enfant et mieux intégrer l'éveil artistique et culturel dans les formations initiale et continue des professionnel.le.s sont les objectifs de cette journée d'étude et de réflexion autour de la créativité et du quotidien en crèche.
Cette conférence engagera chaque professionnel.le.s à réfléchir pédagogiquement cette question essentielle dans la petite enfance.
Venez découvrir, échanger, débattre et vous autoriser à rêver et à développer votre créativité au quotidien avec le tout petit.

Vous inscrire par internet

Téléchargez le programme et le bulletin d'inscription  (vous inscrire par mail ou par courrier)

Information et renseignements
Marie-France TROST
Tél. 05.34.63.89.34
@ : secretariatfc@ifrass.fr 

Lire la suite
12 Avr.
Conférences "Le droit en action sociale" ► Le dispositif français de protection de l'enfance
à IFRASS - Toulouse

Le dispositif français de protection de l'enfance

Jeudi 12 avril 2018 de 9h30 à 12h30

Conférence animée par Pierre-Brice LEBRUN

Tous les mineurs, en France, sont placés sous une mesure de protection appelée minorité, exercée de fait par les parents. La protection de l’enfance est donc, en France, de la compétence de trois acteurs : les parents, qui disposent pour cela de l’autorité parentale et de son exercice, le conseil départemental et la justice, qui ont vocation à intervenir lorsque l’autorité parentale est défaillante, lorsque les parents ont dépassé - volontairement ou non - ce que la loi fixe comme limites à leur liberté éducative, et que l’enfant est considéré comme en danger (au titre de l’article 375 du code civil, qui n’existe que depuis 50 ans).

L’information préoccupante est adressée aux services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) pour que soit protégé l’enfant "en danger ou en risque de l’être", mais les enfants "victimes de maltraitances avérées" doivent être signalés - comme toute personne vulnérable mise en danger par quelqu’un - aux services du procureur de la République. Le cadre est simple, mais son application sur le terrain n’est pas sans poser quelques soucis. Plusieurs questions taraudent depuis longtemps - depuis toujours ? - les acteurs sociaux et médicosociaux : à partir de quand un enfant est-il en danger ? Comment doit-on le signaler ? Qui peut ou doit le signaler ? Que peut-il écrire, à qui ? Quels risques prend celui qui signale, qui ne signale pas ? La hiérarchie doit-elle autoriser le signalement, le rédiger, le cosigner ? Cette conférence répondra à ces questions - et à d’autres - en rappelant qu’il existe des définitions, des critères précis et des procédures simples : la protection de l’enfance fait partie intégrante du droit français (elle n’est pas une oasis isolée en plein désert), il est important de la situer précisément, de comprendre comment elle fonctionne, et d’assimiler en parallèle les mécanismes, la logique de l’autorité parentale, de son exercice.

Téléchargez le programme et le bulletin d'inscription

Inscription en ligne
(validée à réception de votre règlement - sauf virement)

Cliquez ici pour accéder au bulletin

ou Flashez le
QR Code

 

Information et renseignements
Marie-France TROST
Tél. 05.34.63.89.34
@ : secretariatfc@ifrass.fr

Lire la suite